Jamais 1 sans 3

0 Comment
220 Views

Je m’appelle Ihssane et lorsque j’ai découvert Karama Solidarity j’étais en pleine recherche d’une action qui perdure dans le long terme.

En visitant le site, j’allais de découverte en découverte.

Il y avait des invitations à des dons, mais aussi des propositions de projets toutes aussi merveilleuses les unes que les autres.

J’ai eu plusieurs coups de cœur, mais je voulais dans la durée apporter un plus à quelqu’un avec une récompense auprès d’Allah inestimable.

Et là je trouve !!!

2 récompenses se rejoignaient celle de parrainer un orphelin, mais aussi de contribuer à une Sadaqa Jariya, car grâce à cette contribution de 39 euros/mois la prise en charge scolaire était aussi une Sadaqa.

Je cherchais une sadaqa jarya et une sadaqa pour parrainer un orphelin.

J’ai eu un échange téléphonique avec la responsable du projet parrainage qui était très à l’écoute à mes demandes.

Je lis et relis et je me lance enfin durant le ramadan.

La prise en charge d’un orphelin chez Karama solidarity est d’une facilité incroyable.

En quelques clics je me retrouve marraine d’une petite Manal.

Je reçois par mail son dossier, sa photo, découvre qu’elle a encore 2 sœurs et 1 frère, et que son papa est décédé il y a quelques mois.

J’accepte, je fais mon ordre permanent.

Je vois sur le site que j’ai le droit de lui parler, de la rencontrer et de créer des liens avec elle et sa famille au Maroc en passant par le bureau qui se trouve dans la ville de la petite Manal à Tanger.

Cette initiative était la mienne et personnelle, je ne voulais que personne ne soit au courant de cette action. J’ai tellement envie de la rencontrer, mais je ne pars pas cette année au Maroc, j’en parle à mon mari pour le faire participer à cette joie d’être marraine et surtout pour m’aider à aller la voir.

Agréablement surpris, mais aussi sceptique, il veut aller sur place voir par lui-même la petite Manal , il a plein de questions auxquelles je ne sais pas répondre et je l’invite à aller voir de ses propres yeux.

Il part en visite familiale quelques jours à Tanger, il lui a suffi de téléphoner au bureau à 10h , il a eu la responsable Maryam, et l’a recontactée quelques minutes plus tard  et à 12h ,je reçois un coup de téléphone vidéo  et je vois directement la petite Manal, j’échange  avec la maman.

Je suis trop contente et ma joie est énorme et celle de mon mari encore plus.

Et ce jour-là mon mari repart avec la promesse et l’engagement de prendre 2 orphelins en charge à partir de septembre.

Nous sommes heureux de prendre ces 3 enfants en charge et je remercie Karama Solidarity de nous permettre de contribuer à cet énorme bienfait et surtout de le faire avec autant de professionnalisme, et surtout de  transparence.

 

Ihssane


Sheraz, rien ne présageait un si bel avenir

Sheraz Riaz a perdu son papa en 2004 des suites...

Massal keita, l’orphelin devenu assistant social …

J'ai perdu mon père quand j'avais trois ans J'ai été...