Eco-village Kenya

0 Comment
217 Views

La ferme collective de Mahaba, plus performante que jamais

Le groupe d’agriculteurs Rhamu Mahaba, formé en 2014, est constitué de 23 membres, 14 hommes et 9 femmes. Leur objectif commun est d’investir dans l’agriculture et d’améliorer ainsi la situation économique de chacun. Pour cela, ils disposent d’une ferme collective servant à la production agricole. Leurs terres étaient au départ alimentées en utilisant les techniques d’irrigation par sillon.

 Cependant, ce système d’irrigation n’était pas des plus performants :

« Il était très difficile et coûteux d’irriguer la ferme collective de Mahaba, car les canaux et les structures en terre étaient très fragiles ce qui limitait nos possibilités pour exploiter les terres disponibles. De plus, les heures consacrées à l’arrosage grâce au générateur de courant étaient élevées. Ainsi, la consommation en carburant et les coûts de maintenance l’étaient aussi. » M. Abdiwahab, le directeur de la ferme collective.

Pour remédier à cela, Karama Solidarity a fourni à la collectivité un prêt de 480.050 KES (environ 3.600 €) pour l’achat de kits d’irrigation agro-solaires. Depuis, les agriculteurs de Mahaba sont confiants :

«  Nous avons bon espoir que dans trois mois, nous récolterons les fruits de ces nouvelles méthodes d’irrigation, tant en termes de réduction des coûts de production que d’augmentation de la production agricole et des revenus Insha’Allah. »

Aujourd’hui, le projet est couronné de succès et a dépassé leurs attentes. Les quantités de légumes et fruits produits sont bien supérieures à ce qui était espéré. 

D’ailleurs pour permettre aux 1000 agriculteurs bénéficiaires du projet de stocker leur production inespérée, Karama Solidarity a construit un grand bâtiment ventilé mais qui ne laissent rentrer ni les insectes ni les rongeurs.

Vous aussi, investissez dans une sadaqa Jariya

ma sadaqa Jariya maintenant

Niger : 750 familles sauvées de la famine

Désormais, 750 familles au Niger peuvent cultiver les terres et...

seydou mali

Mali : Le village de Komi Komi sauvé de la famine

Seydou Diarra, un agriculteur de 62 ans vivant dans le...