Eid Al-Adha: La bonne idée cadeau

Eid Al-Adha

Je confie la réalisation de mon sacrifice (Al wakala*)

Vous ne pouvez pas réaliser vous-même votre sacrifice ? Karama Solidarity vous donne la possibilité d’offrir une bête, immolée en votre nom*, à plusieurs familles pauvres. Pour cela, il vous faut formuler l’intention (la Niya) de charger Karama Solidarity d’accomplir ce rite religieux à votre place. L’abattage sera alors effectué selon la tradition prophétique et dans le respect du bien-être de l’animal.

(*) Les savants contemporains ont reconnu que la procuration (wakala) est valable et conforme à la tradition prophétique.

J’offre un Eid ?

En plus de votre propre sacrifice, vous souhaitez offrir, en guise de Sadaqa, un Eid à plusieurs familles ? Deux options s’offrent à vous :

 

Formulaire de don

Aid al adha: Triple avantage

Combattre la faim et la malnutrition : « Offrir un sacrifice » permet non seulement d’accomplir ce devoir de solidarité, mais contribue également à lutter efficacement contre la faim et la malnutrition. La viande est un complément efficace pour lutter contre la carence en protéines animales.

Dès le premier jour de l’Aïd, nos équipes effectuent les sacrifices par procuration (wakala), selon la tradition, et distribuent la viande aux populations nécessiteuses dans 11 pays (Palestine, Somalie, Yémen, Maroc, Bangladesh, etc.). Chaque année, avec Karama Solidarity, ils sont près de 90.000 démunis qui retrouvent le sourire à l’occasion de cette joyeuse fête.

Le Sacrifice par procuration (Al Wakala) : Conformément à la tradition prophétique, les foyers qui ne peuvent pas accomplir eux-mêmes le rituel du sacrifice, ou veulent offrir aux nécessiteux la chance de pouvoir aussi célébrer dignement l’Aïd, peuvent donner procuration à autrui. Il s’agira alors, pour vous, de formuler intimement l’intention de nous charger de le faire à votre place.

Triple avantage : S’acquitter de son obligation religieuse, Lutter contre la faim et la malnutrition et Redonner le sourire aux familles

L’année dernière:  149.113 bénéficiaires aux 4 coins du monde

Ils témoignent …

Les beaux jours d’avant la guerre

Les beaux jours d’avant la guerre

Umm Talal vit avec son mari et ses trois enfants dans un camp de réfugiés. Elle souhaite vous faire part d’un message : “Nous avons dû tout quitter à cause de la guerre. Depuis, nous vivons dans une tente, dans ce camp de réfugiés et nous dépendons de l'aide...

«L’homme n’accomplit pas une action plus agréable à Dieu le jour de l’Aïd que celle d’offrir un sacrifice… » Hadith

Je télécharge gratuitement mon kit enfants

Le sacrifice en questions

En quoi consiste notre programme OFFRIR UN SACRIFICE ?

La campagne sacrifice est une campagne internationale ! En 2020, 20 bureaux membres ont distribué ensemble des colis de viandes à 3,305,249 bénéficiaires dans 30 pays parmi les plus pauvres au monde. En 2020, grâce à nos généreux donateurs belges, Karama Solidarity a participé à cette campagne en aidant à elle seule près de 100.000 bénéficiaires dans 11 pays ! Des familles qui grâce à vous peuvent fêter l’Aïd dignement autour d’un bon repas.

Est-il permis de faire son sacrifice par procuration (WAKALA) ?

Les savants sont unanimes à ce sujet : un musulman à l’autorisation de donner procuration pour qu’un sacrifice soit fait à sa place, conformément à la tradition prophétique. Un Hadith rapporté par Jabir (RA) précise que le Prophète (SAWS) a sacrifié 63 sacrifices (à la place de personnes du Yémen) et en a donné à Ali (RA) pour finir le reste (rapporté par Moslim, Abou Dawûd, Ibn Maja). Anas Ibn Malîk rapporte aussi qu’il a vu le Prophète (SAWS) égorger 7 sacrifices (rapporté par Boukhari). Si vous êtes dans l’incapacité de faire vous-même votre sacrifice ou si vous souhaitez tout simplement offrir aux nécessiteux la chance de pouvoir aussi célébrer dignement l’Aïd, il s’agira alors, pour vous, de formuler l’intention (la Niya) de nous charger de le faire à votre place.

Mon sacrifice est-il fait en mon nom ?

C’est votre intention qui compte. Il n’y a aucune obligation à citer le nom du donateur. D’ailleurs à la Mecque, où près de 5 millions de bêtes sont sacrifiées pendant le pèlerinage, les noms des pèlerins ne sont pas cités ; ils donnent seulement la somme d’argent qui correspond à leur sacrifice et les autorités font le sacrifice à leur place, nous fonctionnons sur le même principe. Si vous êtes dans l’incapacité de faire vous-même votre sacrifice ou si vous souhaitez tout simplement offrir aux nécessiteux la chance de pouvoir aussi célébrer dignement l’Aïd, il s’agira alors, pour vous, de formuler l’intention (la Niya) de nous charger de le faire à votre place.

Pourquoi les prix sont-ils différents selon les pays ?

Le prix des sacrifices varie en fonction du pays pour lequel on offre son sacrifice. Il est fixé en fonction du prix d’achat local et aussi du type de bêtes sacrifiées dans le pays choisi.

Quels sont les critères retenus pour le choix des pays d’intervention ?

Ils sont principalement :

  • Le niveau de faim et de malnutrition
  • Le critère de vulnérabilité des populations. En priorité, nous intervenons auprès des orphelins, personnes âgées, enfants, handicapés…
  • La proximité avec les bénéficiaires.
Comment s’effectue la gestion de la campagne sur place ?

Les bureaux locaux implantés dans les 11 pays se chargent de tout le processus ! 1 ) Des mois avant l’Aïd al adha, nos collègues négocient les prix et réservent les animaux. 2) Quelques semaines avant l’aïd, ils sélectionnent sur base des critères de vulnérabilité, les bénéficiaires 3) Après la prière de l’Aïd et jusqu’au 3ème jour de l’aïd, nos collègues se chargent des sacrifices et de la distribution des colis de viande auprès de bénéficiaires.

 

L'abattage s'effectue-t-il le jour même ?

Les animaux sont sacrifiés après la prière de l’Aïd et jusqu’au 3ème jour de l’Aïd Al Adha, en conformité avec la jurisprudence islamique.

Les animaux sont-ils sacrifiés sur place ?

Oui, en 2020, les bénéficiaires des 11 pays que nous avons sélectionnés ont reçu des colis de viande fraîche. Nous veillons toujours à ce que les animaux soient sacrifiés dans le respect des règles musulmanes.

Je veux participer, mais je ne peux pas offrir un sacrifice entier

Pour les personnes qui souhaitent participer au projet « Offrir un sacrifice » mais qui n’ont pas les moyens d’offrir la totalité d’un sacrifice, il existe le « Fonds Sacrifices » à laquelle vous pouvez participer en effectuant un don du montant de votre choix.

Pourquoi faites-vous des groupes de pays ?

Les pays ont été regroupés car les prix des bêtes dans ces pays sont identiques. De plus, en choisissant un groupe, cela nous permet de de pouvoir affecter les sacrifices selon le besoin le plus urgent. Bien évidemment, dans tous les pays mentionnés, nos équipes feront des sacrifices aux profits des nécessiteux.

Quelles sont les dates limites pour vous soutenir dans la campagne ?

Les dons pour soutenir la campagne Aïd Al Adha peuvent être effectués jusqu’au 4ème (1+3) jour de l’aïd. Les dons versés après la campagne seront mis en réserve et serviront à l’exécution de sacrifices pour l’année prochaine.