Je m’appelle Yaron, je vis au Bangladesh

0 Comment
248 Views

« Notre calvaire a commencé lorsque mon mari nous a quitté moi et mes quatre enfants, je n’avais alors que 30 ans. Sans aucune qualification, je n’avais d’autres choix que de retourner auprès de mes parents. Mon papa m’avait confié un lopin de terre pour m’aider mais au fil du temps, face aux aléas de la vie, j’ai dû vendre ma petite parcelle de terre pour marier mes filles, en espérant qu’elles puissent vivre des jours meilleurs. Mon fils, lui, a rejoint la capitale pour tenter de gagner sa vie. A nouveau seule, j’ai dû me battre pour préserver ma dignité. Je m’appelle Yaron, je vis au Bangladesh, »

Grâce à la zakat al maal :

Grâce à la zakat al maal, Yaron (46 ans) a reçu un micro-financement qui lui a permis d’acheter 2 chèvres qui se sont entre-temps reproduites.Aujourd’hui, elle a six chèvres, elle a également pu acheter une vache et faire l’acquisition d’un nouveau lopin de terre.

« Avant, je devais me battais pour survivre et Karama Solidarity m’a tendu la main tel un ami pour m’aider et m’encourager. Merci » Yaron

Envie de changer une histoire?

Confiez-nous votre Zakat Al Maal !


Je m'appelle LAZINA

Au Bangladesh, ils sont 7.4 millions dont on se soucie...

Je m'appelle Fatin, je vis en Palestine

Avec ses doigts de fées, Fatin Abu Daka (35 ans)...