Éthiopie : 65´% des enfants d’âge scolaire ne sont pas scolarisés

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Adresse
Comment avez-vous connu Karama Solidarity ?

Total du don : 5,00€ One Time

Information ! Vos dons (de 40€ ou plus) sont déductibles à hauteur de 45%.
En Éthiopie, l’école n’est pas gratuite. Les parents sont confrontés à des frais de scolarités beaucoup trop élevés ! De ce fait, de nombreux enfants n’y ont pas accès. Les filles sont les plus désavantagées puisque plus d’un tiers d’entre elles ne sont pas inscrites à l’école et sont utilisées pour les tâches domestiques.

NOTRE MISSION :

En matière de services éducatifs, la région d’Afar est la moins performante en Éthiopie. C’est pourquoi nous avons choisi de concentrer nos efforts dans cette région. Au total, 3000 étudiants vont pouvoir recevoir tous les soutiens nécessaires pour suivre une scolarité normale. De plus, une attention particulière sera portée à la parité entre les sexes dans l’éducation, qui est le fondement de l’émancipation des femmes. À cette fin, les filles comme les garçons bénéficieront d’un soutien pour participer à l’enseignement primaire.

NOS ACTIONS :

  1. Renforcer les capacités de 5 écoles primaires à Afar pour fournir des services éducatifs de qualité à 3000 enfants ( 1 500 filles et 1 500 garçons):
    • 150 filles économiquement pauvres recevront du matériel éducatif , pour les encourager à fréquenter l’école
    • 20 enseignants recevront une formation sur les méthodes d’enseignement axées sur l’enfant et de sensibilisation à la question de l’égalité des genres.
    • Cours didactique pour les élèves de 7e et 8e année pour les préparer à l’examen national
    • Mettre en place une mini-bibliothèque dans les 5 écoles avec 300 livres de référence
  2. Sensibiliser la communauté du district d’Awra (région d’Afar) à l’importance de l’éducation :
    • Dans chaque école, des clubs de filles et de garçons seront créés pour donner aux enfants une voix dans la prise de décision.
    • Une formation sur les techniques de conversation communautaire sera offerte à 10 animateurs pour leur permettre de diriger des groupes de conversation communautaire.
    • Dix groupes de conversation et de mobilisation communautaire seront créés
    • 5 panneaux d’affichage seront affichés sur les lieux publics avec divers messages sur l’éducation des filles
  3. Améliorer l’accès à l’eau et aux sanitaires et changer les habitudes culturelles
    Des réservoirs d’eau et des latrines séparées seront mis à disposition pour les garçons et les filles. Le programme vise également à éliminer les barrières culturelles en sensibilisant aux droits des filles à l’éducation, grâce à des campagnes communautaires de masse. Nous travaillerons également avec les communautés pour lutter contre le mariage précoce et améliorer la participation des femmes à la prise de décision. Notre projet offrira des conseils sur l’hygiène personnelle et la gestion de l’hygiène menstruelle, pour permettre à davantage de filles d’aller à l’école.